ACTES

  • BILAN ORTHOPTIQUE
    Un préalable indispensable à toute rééducation orthoptique,

    Le Bilan Orthoptique doit permettre une évaluation fine des capacités visuelles du patient. Réalisé à la demande d’un médecin (ordonnance obligatoire), il est une aide au diagnostic médical.

  • RÉÉDUCATION
    Un bilan orthoptique est un préalable à toute séance de rééducation !
    En fait, plusieurs choses peuvent êtres entendues sous l’expression globale de « rééducation orthoptique » :

    • Les séances de rééducation, en tant que telles, qui doivent permettre de rééduquer la fonction visuelle défaillante chez des patients atteints d’hétérophorie, de déséquilibre binoculaire de type insuffisance de convergence.
    • Les séances de suivi, de traitement ou de mise en place de procédés de compensation pour des patients atteints de strabisme, de paralysie oculomotrice. En la matière, les prismes sont l’allié indispensable de l’orthoptiste.
    • Les séances de suivi du traitement de l’amblyopie fonctionnelle chez l’enfant. En plus de la surveillance de l’évolution de l’amblyopie, l’orthoptiste joue un rôle majeur dans l’accompagnement d’un traitement indispensable.

     

  • CHAMP VISUEL
    Le champ visuel est la portion de l’espace vu par un œil regardant droit devant lui et immobile.

    L’examen se fait en présentant en différents endroits un stimulus lumineux d’intensité variable et demandant au sujet s’il le voit. On peut ainsi déterminer les limites périphériques de la vision et la sensibilité rétinienne à l’intérieur du champ.
    Parmi les différents types d’examen, l’orthoptiste peut pratiquer le Champ Visuel Cinétique, dit de Goldmann ou bien le Champ Visuel Statique.